Vous êtes ici : Accueil / Priorités / Santé sexuelle et reproductive et droits / Le virus fait peser la menace d’un burn-out

Le virus fait peser la menace d’un burn-out

Med in Switzerland #23 septembre 2020

Le virus fait peser la menace d’un burn-out MMS Avant la pandémie de coronavirus, l’Afrique du Sud comptait déjà le plus grand nombre de victimes de violence sexuelle et domestique au monde, rapporté au nombre d’habitants. Les mesures de confinement strictes des derniers mois ont certes permis d’enrayer la propagation du virus, mais ont fait monter en flèche le nombre de cas de violence basée sur le genre. Précisément à un moment où le nombre déjà élevé de victimes de violence augmente encore, le travail des bénévoles s’en trouve massivement impacté. L’exemple du travail de Lifeline, organisation partenaire sud-africaine de terre des hommes schweiz, montre à quel point la pression psychologique et les obstacles concrets sont importants pour les personnes en quête d’aide comme pour les aidants. Un reportage de Hafid Derbal et Tayson Mudarikiri, terre des hommes suisse. (Photo : Des protestations majeures et ayant un impact public, comme ici en 2018, ne sont plus possibles aujourd’hui © terre des hommes schweiz)

www.medicusmundi.ch

Se connecter


Mot de passe oublié ?
Nouvel utilisateur ?
Navigation