Vous êtes ici : Accueil / Conférences / Éducation sexuelle complète - MMS Workshop Follow-up

Éducation sexuelle complète - MMS Workshop Follow-up

Approfondissons la mise en oeuvre de l’ESC

Medicus Mundi Suisse

Les infections sexuelles et reproductives sont une difficulté significative pour le bien-être des jeunes. L’objectif de l’éducation sexuelle complète – ESC (Comprehensive Sexuality Education CSE) est d’assurer que les jeunes puissent développer leur savoir, leurs capacités, leurs attitudes et leurs valeurs pour vivre leur sexualité de manière responsable, sur le plan physique, émotionnel, individuel et relationnel. L’éducation sexuelle complète permet de responsabiliser les jeunes à protéger leur santé, leur bien-être et leur dignité, à connaître leurs droits et à les faire valoir.

Éducation sexuelle complète - MMS Workshop Follow-up

Photo: Zimbabwe, © Terre des Hommes schweiz


Suite au CSE workshop du 28 septembre 2017, au cours duquel  a été donné un aperçu sur l’Education sexuelle complète, les membres de Medicus Mundi Suisse ont souhaité poursuivre cette thématique et le processus de sa mise en œuvre (défis, bonnes pratiques) :

  • Présentation de deux études de cas sur la mise en oeuvre de l’éducation sexuelle complète
  • Discussion et échange
  • Réseautage / apéritif

Heure: 13h00 – 16h45 (incl. Apéritif)
Frais d’inscription:
gratuit pour les membres MMS et les étudiants/  CHF 50.- pour les non-membres
Langue
: anglais
Inscription:
enregistrez-vous auprès de Mira Gardi (MMS): mgardi@medicusmundi.ch

Ce workshop est également ouvert aux personnes qui n’étaient pas présentes au premier workshop.

Intervenants : Dr Venkatraman Chandra-Mouli (OMS), Dr Rebecka Lundgren (Georgetown University), Mme Marina Plesons (OMS) et Mme Andréa Rajman (MMS)

Nous aurons le plaisir d’écouter et de d’échanger avec le Dr Venkatraman Chandra-Mouli (OMS), Dr Rebecka Lundgren (Georgetown University) et Mme Marina Plesons (OMS).

Le Dr Venkatraman Chandra-Mouli travaille sur la santé sexuelle et reproductive des jeunes, dans le cadre du Département de la santé reproductive et de la recherche à l’Organisation mondiale de la Santé. Au bénéfice de plus de 25 ans d’expérience, il se focalise sur le développement d’une approche basée sur des données probantes pour le travail auprès des jeunes, et sur le soutien aux pays dans la mise en œuvre d’une telle approche, à travers des stratégies et des programmes éprouvés.

Dr Rebecka Lundgren est directrice de recherche de l'Institut pour la santé reproductive (IRH) au Centre médical universitaire de Georgetown. Elle a plus de 25 ans d'expérience en recherche qualitative et elle est directrice de recherche du projet GREAT (Gender Roles, Equality and Transformation) financé par l'USAID (United States Agency for International Development). Il s’agit d’un projet de six ans visant à faciliter l'élaboration de normes équitables en matière de genre, à prévenir la violence basée sur le genre et à jeter les bases de la santé sexuelle sur le futur des 10-18 ans dans le nord de l'Ouganda.

Mme Marina Plesons, consultante à l'OMS, travaille sur la santé sexuelle et reproductive des adolescents dans l'équipe de santé sexuelle et reproductive des adolescents et des populations à risque du Département de la santé reproductive et de la recherche. Elle a obtenu un Master en santé publique (MPH) de l’Université de Washington. Elle est également cofondatrice de Health Advocacy Innovations, une ONG qui travaille sur les innovations low-tech en santé globale (tuberculose multirésistante en pédiatrie (TB-MR), développement de la petite enfance).

Navigation